• Accueil

     Ayant quelques difficultés avec les mises à jour de mon ancienne plateforme, je reprends  mon ancien blog http://macas.over-blog.com/  sur cette nouvelle plateforme.

    Il faut aussi comprendre que ce blog est mon outil de travail, mon cartable en quelque sorte. Je n'ai pas le temps d'y ajouter toutes les explications nécessaires concernant une progression ou les consignes données aux élèves.

    Je profite de cette "migration" forcée pour faire un peu de rangement... C'est un peu comme si mon cartable était cassé, je le transvase dans un neuf en laissant dans l'ancien ce dont je n'ai pas besoin dans l'immédiat. Je dois avoir ainsi deux ou trois cartables dans des placards à la maison que je n'ai jamais vidé complètement...

    Tous mes nouveaux travaux se trouveront sur ce blog

     

    THEMES   COMPTINES   exploitation albums

    ATELIERS AUTONOMES         LECTURE       langage  MATH 

    GRAPHISME  Projets    didactique   ARTS VISUELS

     

     CUISINE     musique    bricolage

    outils      jeux      EPS     évaluation

    une nouvelle rubrique rencontres

    Vos commentaires sont les bienvenus pour m'encourager à poursuivre ce travail de récupération de mon ancien blog.

     

    Attention j'utilise dans certains documents cette police:

      

    Je viens de la retrouver sur ce site après l'avoir vainement cherché dans mes anciens ordinateurs. J'ai effectué quelques corrections avec la police "crayon", mais je la trouve moins belle.

    celle -ci y ressemble également beaucoup

     

    les articles que je suis de près

            

     

               

     

     

     

  •  

    Dans la lignée de mes "cherche et trouve", je cherchais ce matin de l'inspiration sur Internet

    Je pensais travailler sur la ville, les maisons...

    et voilà que je tombe sur cet album...

    Je l'ai commandé aussitôt et je vais guetter le facteur...

     des images de cet album ici

    Si certains visiteurs de ce blog ont travaillé à partir de cet album, je suis intéressée par leur retour d'expérience.

    En attendant, je vais me mettre à mes crayons...

     


    1 commentaire
  •  Je relaie ici l'article de :

    Je suis enseignante et il m'arrive d'être fatiguée, découragée, angoissée. Je me sens parfoisimpuissante, médiocre, pas à la hauteur. Mon travail n'est pas reconnu car la plupart du temps invisible et l'on attend de moi un investissement considéré comme normal, pour lequel on ne me remercie que très occasionnellement.

     

     

    Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel.

     Je suis enseignante. Je SUIS enseignante. Je ne peux pas dire j'exerce la profession d'enseignante, car ma classe, je la vis au quotidien. Devant mes élèves, le matin quand je prépare, le soir lorsque je corrige ou que je réajuste, la nuit lorsque mon cerveau refuse de s'arrêter, le weekend ou en vacances lorsque je trouve des éléments intéressants pour mes élèves.

    Des blogueurs vous mettent en garde contre l'épuisement professionnel. Je suis enseignante, je suis potentiellement victime de burn-out, d'épuisement professionnel. Parce que je vois sur internet des choses merveilleuses que je ne parviens pas à instaurer dans ma classe, nourrissant parfois ce sentiment d'incompétence. Parce que ces navigations de blogs en blogs me nourrissent et me mobilisent mais dévorent également mon temps de préparation, ou mon temps libre, entretenant ainsi ma fatigue.

    Alors, parce-que nous pouvons tous et toutes être touchés par l'épuisement professionnel, des blogueurs se mobilisent! 

    Parce-que l'enseignant parfait n'existe pas, et qu'il est donc inutile de chercher à le devenir, je partage avec vous un de mes gros échecs:

     

    pour lire la suite c'est ici

    Et je vous invite à enrichir les commentaires sur son blog.

    Il est vrai que nous sommes nombreux et nombreuses à sentir l'épuisement professionnel nous guetter. Ceux qui ne sont pas dans une classe tous les matins, ont du mal à le comprendre. Nous n'avons pas que 27h de travail hebdomadaire et beaucoup de vacances...

    Notre travail est, me semble-t-il de moins en moins reconnu (principalement par notre hiérarchie).

    Je n'ai pas le temps de faire un grand article sur le sujet aujourd'hui, mais j'espère pouvoir le faire bientôt.

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Je redoute (peut-être à tort) les propos de mes élèves demain matin. Je ne sais pas ce qu'ils auront vu et entendu des effroyables attentats de vendredi.

    Un mail du SNUipp vient à mon secours

    http://www.snuipp.fr/Attentats-comment-en-parler-en

    J'en retiens ces vidéos


    Faut-il parler des attentats à vos enfants ? - Vidéo humour

    les infos animées de France tv/ milan presse

    http://1jour1actu.com/info-animee/cest-quoi-le-terrorisme/

     

    Communiqué intersyndical CGT- CFDT - CFE CGC – CFTC – UNSA – Solidaires – FSU

    samedi 14 novembre 2015
     

    Après les attentats effroyables commis cette nuit à Paris, les organisations signataires CGT - CFDT - CFE CGC – CFTC – UNSA – Solidaires – FSU assurent de leur solidarité toutes les personnes et leurs proches qui en ont été victimes.

    En frappant indifféremment la population, en ciblant des lieux de culture, de sport ou tout simplement de loisirs et de rencontres amicales, fréquentés par beaucoup de jeunes, les terroristes envoient un message clair : c’est bien toute la société qui est aujourd’hui visée.

    C’est pourquoi le mouvement syndical, tout comme il s’était rassemblé après les attentats de janvier dernier, exprime ensemble son émotion mais assure aussi que rien ne saurait remettre en cause sa détermination à lutter contre toute les atteintes à la démocratie, à la paix et aux libertés.

    Comme elles l’avaient fait au début de l’année 2015 en décidant de travailler sur toutes les incidences pour le monde du travail, matérialisé par le texte "Vivre ensemble, Travailler ensemble", les organisations syndicales se retrouveront très prochainement pour poursuivre leurs échanges sur la situation créée par ces attentats et poursuivre leur engagement pour lutter contre les replis, les stigmatisations, les divisions, contre toutes tentatives de terreur dans lesquelles veulent nous enfermer les terroristes, afin de continuer à faire société ensemble.

    Paris le 14 novembre 2015

     

    et pour expliquer l'absurdité de la guerre, j'ai toujours utilisé cet album

    Pourquoi ? de Nikolaï Popov, éditions Nord-Sud

    Au début de l'histoire, une grenouille. Une fleur à la main, elle jouit d'un bonheur simple. Arrive une souris. Au milieu de toutes les fleurs du jardin, une seule l'intéresse, celle de la grenouille. Elle la prend. C'est le début d'une guerre sans merci entre grenouilles et souris.
    À la fin, un véritable champ de bataille. Tout est dévasté. Et cette question lancinante : pourquoi ?

    Cet album aborde de façon très simple et très concrète le problème de la guerre. La situation parlera même aux tout petits. Pas besoin de fioritures ou d'explications. De la violence à l'absurdité, tout est dit en quelques lignes.

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique