• albums sorcières

     

     sujet : Quand il était petit, Pierre ne voulait pas manger sa soupe et cela faisait des tas d'histoires. Le pire était avec son père qui prétendait que la sorcière Cornebidouille venait visiter, dans leur chambre, les petits garçons qui ne voulaient pas manger leur soupe et leur faisait tellement peur qu'ensuite ils avalaient tout. Un jour, Cornebidouille rendit visite à Pierre...

       

    Extrait

    C'était un soir comme tant d'autres dans la maison de Pierre. Toute la famille était réunie dans la cuisine, et sur la table trônait un énorme potiron. Quand tout à coup, la maman de Pierre s'arma d'un grand couteau...

    «Noooooooon, maman ! Non ! Ne touche pas à ce potiron !» supplia Pierre. «C'est la sorcière Cornebidouille !» «Quelle histoire amusante, mon chéri, et quelle imagination ! Tu devrais en faire autant pour tes rédactions !»

    Et TCHAK ! Elle coupa le potiron en deux !
    Aussitôt, une odeur épouvantable se répandit dans la pièce.
       

    Extrait

    C'était la nuit, et dans la maison de Pierre tout semblait si calme. Pourtant, là-bas, du côté des toilettes, un petit bruit peut-être...

    «Cornegrifougnette !
    Ah, le chenapan, ah, le scélérat, ah, le cafard à lunettes !
    Oser me jeter dans les toilettes, moi, la sublime,
    la magnifique, la grandiose Cornebidouille !
    Mais il va me le payer cher, ce trou de balle de ver de terre.
    Oui, je vais sérieusement m'occuper de toi... mon mignon !»
       
        Sujet : Il était une fois un méchant sorcier qui détestait les enfants à tel point qu'il se couvrait de boutons dès qu'il en voyait un. Il les détestait tellement qu'il voulait leur faire le plus de mal possible. Alors il eût une idée : faire disparaître de la terre tout ce qui fait plaisir aux enfants. Il y parvint presque jusqu'au jour où...

    Commentaire : Décidément, les sorciers sont à la mode ! Ici, il n'a pas le beau rôle et cet album est plutôt sympathique. Les illustrations sont attrayantes, le vocabulaire intéressant. Une certaine poésie se dessine dans ce texte surtout dans sa conclusion. L'innocence et l'imaginaire des enfants leur permettront de triompher.

     

     Sujet : Patou la petite sorcière, curieuse de savoir ce qui se cache derrière les lumières d'une maison, pénètre dans le grenier et casse son balai. Elle va descendre d'étage en étage, à la recherche de quelqu'un susceptible de l'aider à réparer son moyen de locomotion.

    une exploitation dans la Classe Maternelle

     

     Il était une fois un crapaud qui appartenait à une sorcière. Celle-ci l'obligeait régulièrement à cracher dans les potions terribles qu'elle préparait en grand secret. Mais la sorcière perdait la main. Heureusement que le crapaud était un passionné de lecture...

     

     Pour devenir belle la sorcière fait le tour de ses recettes magiques sans succès. Elle décide donc de créer ses propres recettes, pour finir avec 7 petites sorcières qu'il faut nourrir.

    Il y avait une fois trois sœurs qui ne riaient jamais. Elles étaient assez laides et portaient des noms horribles dont elles étaient très satisfaites. Un jour, elles virent deux enfants si mignons qu'elles en furent écœurées. Elles les kidnappèrent....

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :