• les émotions: la tristesse

     

     

       A son réveil, l'ourson Archibald a un petit nuage au-dessus de la tête. Il aimerait bien s'en débarrasser. Un petit album sur les peines et les chagrins à destination des plus jeunes. 
       Un matin, une petite fille se réveille avec un gros chagrin sur son lit. Jamais elle n'a vu de chagrin aussi gros. Elle décide de chercher ce qui a bien pu l'amener jusqu'à elle : est-ce le bobo sur son genou, l'oreille décousue de son ours en peluche ou encore la boîte de biscuits vide ? Impossible de savoir. Alors elle essaie de le faire rire, pour qu'il soit moins gros… et le gros chagrin devient si petit qu'il disparaît dans sa poche.
       Marlaguette ramasse des champignons, lorsqu'un loup l'attrape et l'emporte pour la manger. En entrant dans sa grotte, le loup se cogne la tête et se fait très mal. Marlaguette, prise de pitié, le soigne et prend soin de lui, jour après jour. Tombé sous le charme de cette petite fille, le loup promet alors de ne plus jamais manger d'animaux. Mais le menu végétarien ne lui convient pas et il maigrit tant que Marlaguette s'inquiète. Finalement, la fillette décide de le délier de sa promesse ; en contrepartie, le loup jure de ne plus manger de petits enfants.
    Une histoire vraie : le tsunami a frappé, bébé hippopotame et sa maman se trouvent séparés… En décembre 2004, un tsunami frappa l’Indonésie et tout l’océan Indien. La brusque montée des eaux entraîna jusqu’à la mer un groupe d’hippopotames qui se baignaient paisiblement dans le fleuve Sabaki, au Kenya. La plupart d’entre eux réussirent à rejoindre le fleuve, sains et saufs, mais un bébé hippopotame fut séparé de sa mère et du groupe. Après une longue nuit solitaire dans l'océan, il fut rejeté sur une plage, non loin de Malindi. Des responsables kényans de la faune et des pêcheurs locaux découvrirent le petit hippopotame : il avait moins d'un an et pesait plus de trois cents kilos. Ils l'appelèrent Owen et le conduisirent au parc Haller de Mombasa, à quelque quatre-vingts kilomètres de là.

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :